Morsures de serpents dans les Amériques

Mieux connaître la fréquence, la répartition et la gravité des morsures de serpent dans les Amériques pourrait permettre d’améliorer leur prise en charge. Des chercheurs ont donc creusé la question : ils ont recensé les déclarations de morsures de serpents traitées dans les centres de santé des pays américains et leur issue.

Le nombre moyen de nouveaux cas sur un an de notre côté de l’Atlantique serait d’environ 57 500 morsures de serpents (6,2 pour 100 000 habitants) [1] et la mortalité proche de 370 décès (0,04 pour 100 000 habitants)[2]. Leur étude leur a par ailleurs permis de vérifier que l’incidence des morsures de serpent est influencée par l’abondance des serpents, elle-même liée (i) au climat et l’altitude, (ii) aux environnements favorables à leur alimentation et camouflage, et (iii) à la densité de population humaine. La gravité des morsures dépendrait elle principalement (i) de l’espèce et de la taille du serpent responsable et (ii) de l’accessibilité aux soins.

Illustration : ©M. Dewynter.INPN-MNHN

[1] 21.05 pour 100 000 habitants en Guyane sur la période 1980-1986
[2] 0.631 pour 100 000 habitants en Guyane sur la période 1980-1986
Chippaux JP. (2017) Incidence and mortality due to snakebite in the Americas. 
PLoS Negl Trop Dis. 2017 Jun 21