Nos amies les fourmis

Les venins des animaux sont très étudiés actuellement car ils peuvent servir à mettre au point de nouveaux médicaments et bio-insecticides.

Des chercheurs, notamment en Guyane, se sont intéressés aux venins de fourmis. En effet, elles produisent du venin pour se défendre, neutraliser une proie… Les résultats confirment que les venins de fourmi ponéroïde en particuliers représentent une source énorme et inexploitée de nouvelles lignées thérapeutiques et bio-insecticides.  L’homme n’a pas fini d’apprendre de la nature !

Aili, S. R., Touchard, A., Koh, J. M. S., Dejean, A., Orivel, J., 
Padula, M. P., et al. (2016). Comparisons of Protein and Peptide 
Complexity in Poneroid and Formicoid Ant Venoms. Journal of Proteome 
Research, 15(9), 3039–3054.