©R.D.Lord.1995

Un ingénieur* bien sédentaire

Comprendre comment les animaux utilisent l’espace de leur environnement est crucial pour une meilleure gestion des écosystèmes naturels. Des chercheurs se sont intéressés aux pécaris à lèvres blanches, une espèce clé de nos forêts.

Une quinzaine d’animaux ont été équipés de colliers GPS et leurs déplacements suivis pendant 4 ans sur 2 sites d’étude. Il en ressort notamment que les pécaris à lèvres blanches ne se déplacent que sur 2 à 4 km en moyenne par jour, quelle que soit la saison. Les animaux évitent les habitats ouverts (savanes humides et sèches) leur préférant les petites bandes de forêt côtière. L’étude conclut que des populations saines de pécaris aux lèvres blanches peuvent exister près des activités humaines, sous réserve que leur habitat soit préservé un minimum et leur chasse encadrée.

* Les pécaris à lèvres blanches sont considérés comme des ingénieurs de l’écosystème jouant un rôle crucial à l’échelle locale et du paysage.

Illustration : ©R.D.Lord.1995 http://www.mammalogy.org

C. Richard-Hansen et Al. (2019) Movements of White-Lipped Peccary in French Guiana. In: Reyna-Hurtado R., Chapman C. (eds) Movement Ecology of Neotropical Forest Mammals. Springer, Cham 

One comment

Comments are closed.