©ianimal.ru Lomonia obliqua

L’antivenim était brésilien

Les chenilles du genre Lonomia font partie des animaux les plus dangereux du monde ! Un simple contact avec la peau suffit à s’envenimer et entraine des symptômes sévères : douleur, troubles de la coagulation du sang, hémorragie. Un risque sanitaire rare fort heureusement car mortel.

Un article rapporte le troisième cas d’envenimation par Lonomia enregistré sur notre territoire en 25 ans et le premier dans lequel un antivenin brésilien spécifique a été administré. Un bel exemple de coopération des autorités sanitaires françaises et brésiliennes puisqu’il a abouti à la guérison du patient.

Illustration : ©ianimal.ru lomonia Lomonia obliqua
C.Mayence et Al. (2018) Lonomia caterpillar envenoming in French Guiana reversed by the Brazilian antivenom: A successful case of international cooperation for a rare but deadly tropical hazard. Toxicon, Volume 151, 1 September 2018