Pourquoi tant de lianes ?!

Abondantes dans la canopée, les lianes représentent une proportion importante, et en augmentation, de la végétation de nos forêts tropicales humides. Les raisons n’en sont pas claires. L’une des hypothèses proposées est que les lianes s’adaptent mieux que les arbres aux conditions de sécheresse. Elles auraient des racines plus profondes, leur donnant accès à des couches de sol et d’eau plus profondes également.

Des chercheurs se sont appuyés sur une méthode particulière d’étude de l’eau, l’analyse isotopique, pour tâcher d’y voir plus clair dans la compétition des arbres et des lianes de la canopée pour l’eau. Leurs résultats ne vont pas dans le sens des hypothèses énoncées plus haut. Les racines des lianes n’iraient pas puiser de l’eau plus profondément que les arbres, au contraire, ce qui leur permettrait même de capturer efficacement les rares précipitations de saison sèche. Les résultats suggèrent par ailleurs que la « compétition » arbres/lianes est atténuée pendant la saison sèche en raison du partage des ressources en eau.

H. De Deurwaerder et Al. (2018) Liana and tree below-ground water competition-evidence for water resource partitioning during the dry season. Tree Physiol. 2018 Mar 2