Du mercure dans l’eau ?

On l’ignore la plupart du temps mais la qualité des eaux du département est sous surveillance. La présence de mercure notamment est suivie ou plus exactement celle de méthylmercure. Il s’agit de la forme organique la plus toxique du mercure qui résulte de la transformation par des bactéries du métal présent naturellement dans nos sols ou rejeté dans l’environnement par l’homme. Les concentrations de méthylmercure sont mesurées régulièrement chez les poissons choisis comme bio indicateurs[1]. Les poissons sont en effet présents dans toutes les eaux, ils sont faciles à capturer et à échantillonner et ils sont l’une des voies principales d’accumulation du méthylmercure dans les milieux[2]. Les concentrations de méthylmercure relevées sont ensuite comparées à deux normes : la norme de qualité environnementale et la norme de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Ce suivi faisait l’objet d’une restitution[3] jeudi dernier à Cayenne. En conclusion, la norme de qualité environnementale serait dépassée sur tout le territoire, mais comme pratiquement partout dans le monde, alors que la norme de l’OMS n’est dépassée qu’en quelques points. Les spécialistes reconnaissent en toute humilité qu’ils ne comprennent pas encore tout. Mais même s’il manque de connaissances en particulier pour identifier la part de pollution naturelle de celle issues d’activités humaines, il est important de prendre des précautions en aval de sites où le sol est mis à nu et/ou présentant des conditions favorables à la méthylation.

[1] Un bio-indicateur est un organisme vivant qui fait l’objet de mesures permettant d’indiquer la présence ou les effets de polluant. C’est un outil d’évaluation de la qualité de l’environnement.
[2] Les poissons herbivores ingèrent du méthylmercure en même temps que les algues dont ils se nourrissent ; ils sont mangés à leur tour par des carnivores, mangés à leur tour par des poissons plus gros… Les concentrations de méthylmercure sont ainsi plus importantes en haut de la chaine alimentaire.
[3] https://bit.ly/2FXOkvI
Photo de l’aymara : L’aventure guyanaise un arc à la main

One comment

Comments are closed.