Les diamants de Dachine

Ça pourrait être le titre d’un film d’aventure ou de guerre… C’est le titre (partiel) d’une publication scientifique signée par des chercheurs de l’Université de Saint-Andrews en Écosse. Ils ont essayé de comprendre comment s’étaient formés les diamants de Dachine (lieu-dit, près de Saül), uniques parmi les populations mondiales de diamants.

D’après leur composition, les géologues suggèrent que les diamants de Dachine se seraient formés à partir de dépôt de carbone à des profondeurs de 200 à 250 km puis qu’ils auraient été réexpédiés près de la surface par remontée magmatique. Le processus se serait produit sur un intervalle de temps très limité (pour les géologues) probablement inférieur à un million d’années. C’est l’une des conséquences des événements survenus au Paléoprotérozoique citée par Michel Jébrak lors de sa conférence.

Smith, CB, Walter, MJ, Bulanova, GP, Mikhail, S, Burnham, AD, Gobbo, L & Kohn, SC 
2016, 'Diamonds from Dachine, French Guiana: a unique record of Early Proterozoic 
subduction' Lithos, vol 265, pp. 82-95. DOI: 10.1016/j.lithos.2016.09.026