La Guyane petite Babel

Avec plus d’une trentaine de langues (amérindiennes, créoles anglais et français, romanes ou germaniques, d’Asie…) pour une population d’à peine 250 000 habitants, notre territoire est un observatoire privilégié pour l’étude des relations entre langue et société.

Plusieurs chercheurs travaillant dans différentes disciplines se sont réunis les 17 et 18 octobre à Cayenne pour dresser un état des lieux de leurs travaux*. Résultats, réflexions et échanges seront disponibles dans un ouvrage collectif à paraître. Dix ans après le seul ouvrage disponible sur la question, « Pratiques et représentations linguistiques en Guyane : regards croisés« . La publication se focalisera notamment sur la santé et le social, sans exclure les questions éducatives que l’ouvrage précédent avait peut-être contribué à mieux faire prendre en compte.

*Journées d’études : enjeux sociaux du multilinguisme en Guyane