Dans les tiques de chauve-souris

Des chercheurs se sont intéressés aux tiques de chauve-souris, et plus particulièrement aux bactéries que ces derniers sont susceptibles de transmettre. Ils ont découvert que les tiques en question abritaient une nouvelle espèce de la bactérie Rickettsie.

Ce type d’études permet d’en apprendre plus sur les agents infectieux qui peuvent être transmis d’une espèce animale ou non humaine à l’homme.

Source : Tahir D, et al. (2016). New Rickettsia species in soft ticks 
Ornithodoros hasei collected from bats in French Guiana. Ticks Tick 
Borne Dis. 2016 Oct;7(6):1089-1096. doi: 10.1016/j.ttbdis.2016.09.004.
Epub 2016 Sep 11